FANDOM


Les Fatalities (ou "Fatalités") sont sans doute l'élément le plus caractéristique de la série des Mortal Kombat.
Mortal-Kombat-Fatality

Bi-Han éxécutant le Spine Rip sur Scorpion

Lorsque l'adversaire est vaincu et que le fameux "FINISH HIM!" apparaît, il faut exécuter une combinaison de touches plus ou moins complexe, sur une distance plus ou moins grande, et votre personnage achevera sa victime de manière assez spectaculaire.

Ce sont les Fatalities qui ont donné le timbre gore de Mortal Kombat, l'ayant fait connaitre. Mais il fut sujet d'une des plus grandes controverses de l'histoire vidéoludique.

La NaissanceModifier

Après le succés fou de Street Fighter II dans le monde entier, Ed Boon et John Tobias eurent l'idée de créer un jeu de combat reprenant les bases de Street Fighter sans en être une copie conforme.

Par le fait, John Tobias et Ed Boon prirent les composants de Street Fighter II (projectiles style boule-de-feu, mnijeux, et cetera.) et les changèrent pour Mortal Kombat (juggling, block et bien sur, les Fatalities).

ConceptionModifier

Tobias et Boon commencèrent alors à changer les bases de Street Fighter II de manière à les rendre plus mature, comme le sang dans les combats, et bien entendu, Les Fatalities.

En accord avec Boon, c'était pris sur le fait de pouvoir frapper un combattant, alors qu'il est confus. En fait, c'était surtout pour le boss de fin, Shang Tsung que cela à été créé, car, il devait achever son opposant en lui donnant un coup de sabre dans le crâne. [...] Et nous nous sommes dit (Boon et Tobias), pourquoi ne pas l'appliquer à tout le monde ? Et, en voyant la réaction du public fâce aux Fatalities, Boon n'eut plus le choix, il devait intégrer les Fatalities au jeu.